Exposition

panorma

Du 18 avril au 1er mai
Du lundi au samedi de 11h à 19h, le dimanche de 13h à 19h

Cloître des Billetes
24, rue des Archives
75004 Paris

M° Hôtel de Ville, Rambuteau,
Velib 4103


“Autrefois, Rio. Photographies de Marc Ferrez”
Collection de l’Institut Moreira Salles

Marc Ferrez (1843-1923), né de parents français, fut le plus important des photographes brésiliens du XIXe siècle.

 Plage de Botafogo, c.1893 Rio de Janeiro, RJ Collection Gilberto Ferrez/Institut Moreira Salles Marc Ferrez

Praia de Botafogo, c.1893
Rio de Janeiro, RJ
Coleção Gilberto Ferrez/ Acervo Instituto Moreira Salles
Marc Ferrez

En 1998 la collection Gilberto Ferrez, qui réunit les photographies de Marc Ferrez et d’autres artistes de la même époque, fut acquise par l’Institut Moreira Salles, garantissant ainsi la préservation et la conservation, au Brésil, d’un inestimable ensemble de plus de cinq mille images. Près de la moitié de la production photographique de Ferrez se situe à Rio de Janeiro. L’autre partie se compose de ses prises de vues des différentes régions du Brésil pour la Commission Géologique et Géographique de l’Empire au milieu des années 1870, et de ses photographies de contructions ferrovières dans les années 1880 et 1890, qu’il fut le principal artiste à réaliser.

Largo do Paço e rua Primeiro de Março, c. 1890 Rio de Janeiro, RJ Collection Gilberto Ferrez/ Institut Moreira Salles Marc Ferrez

Largo do Paço e rua Primeiro de Março, c. 1890
Rio de Janeiro, RJ
Coleção Gilberto Ferrez/ Acervo Instituto Moreira Salles
Marc Ferrez

Marc Ferrez s’est consacré, tout au long de sa carrière, à l’innovation technologique. Il a notamment contribué au développement  technique de la photographie paysagiste et a perfectionné l’équipement de photographie panoramique- l’appareil photo Brandon- acquis en 1879 à Paris, qui lui permit d’être le seul à réaliser ce type de prises de vue au Brésil en ce temps-là.

Par ailleurs, avec la participation de ses enfants, il consolida son studio qui devint la Maison Marc Ferrez; en 1905 il ajouta  à son activité de production et commerce de photographies, la présentation de produits de l’entreprise Pathé Frères. Entre le début de l’année 1907 et la fin de l’année 1908, les quarante et une salles de cinéma qui ouvrirent à Rio de Janeiro se fournirent dès lors, à la Maison Marc Ferrez. En 1907 la famille Ferrez inaugura, elle aussi, sa propre salle, le ciné Pathé, troisième salle fixe de cinéma de la ville et commença à produire des films dès l’année suivante, parmi lesquels “ Nhõ Anastacio rentre de voyage” (avec Arnaldo Gomes de Souza), considéré comme la première comédie brésilienne. En 1912, Ferrez importa encore un nouveau procédé au Brésil, l’autochrome des frères Lumière, avec lesquels il réalisa à l’aide de l’appareil photo stéréscopique, les premières images en couleur de Rio de Janeiro.

ims