Festival du Cinéma Brésilien de Paris

Versão em português Françoise version

Merci à tous d'être venu si nombreux au Festival! Rendez-vous l'année prochaine pour la 13e édition! En attendant: vive le cinéma!

Le Festival du cinéma brésilien continue à Toronto et Montréal:

http://www.brazilfilmfest.net/
http://www.brazilfilmfest.net/montreal/fra/thefestival.htm


SEANCES SPECIALES EN CES DERNIERS JOURS DE FESTIVAL!


CITOYEN BOILESEN de Chaim Litewski
Festival du Cinéma Brésilien de Paris Lundi 17 mai à 19h20
Débat avec le producteur Pedro Asbeg et l'invité spécial, le résistant à la Dictature militaire Carlos Eugênio Sarmento Coelho da Paz

À travers la surprenante trajectoire de Henning Albert Boilesen, homme d?affaire danois naturalisé brésilien, le documentaire mène une réflexion sur les motivations du tortionnaire et met intelligemment à nu la collaboration entre le secteur privé et les militaires dans la répression de la dictature militaire brésilienne.



LOKI, ARNALDO BAPTISTA
de Paulo Henrique Fontenelle
Festival du Cinéma Brésilien de Paris Lundi 17 mai à 21h40
En présence du réalisateur Paulo Henrique Fontenelle

Ex-leader du mythique groupe de rock brésilien Les Mutants (Os Mutantes), Arnaldo Baptista est l?emblème et l?idole de toute une époque. À travers des témoignages uniques nous revisitons avec lui, les grands moments de la trajectoire accidentée d?un symbole aux allures de poète maudit.

 



CEREMONIE DE CLÔTURE
Festival du Cinéma Brésilien de Paris FILS DE JOAO GILBERTO, L'INCROYABLE MONDE DES NOVOS BAIANOS, de Henrique Dantas

Mardi 18 mai, à 19h

En présence de Henrique Dantas

S?intéresser à l?histoire du groupe Os Novos Baianos (les nouveaux bahianais), c?est plonger au c?ur de la culture populaire brésilienne des années 60-70 à Bahia : ses influences, les bouleversements liés à l?avènement de la Dictature militaire, les liens viscéraux qu?elle entretient avec le carnaval, le tropicalisme, le cinéma. C?est découvrir un rythme, une pensée, un mode vie.

 

VENEZ NOMBREUX !!!

 

 

Festival du Cinéma Brésilien de Paris

Festival du Cinéma Brésilien de Paris
12e édition

Chers amis Jangadeiras et Jangadeiros,

La semaine de fictions est terminée ! Nous tenons à remercier le public, nos invités, ainsi que les membres du jury qui ont relevé le défi de d’élire le meilleur film !

La cérémonie de remise des prix a eu lieu mardi 11 mai, le jury a décerné :

- Le Prix du jury : Je voyage parce qu’il le faut, je reviens parce que je t’aime, de Marcelo Gomes et Karim Aïnouz

- Le Prix de la meilleure actrice : Nanda Costa, pour Rêves volés

- Le Prix du meilleur acteur : David Rasche, pour Des yeux bleus, ex aequo avec Irandhir Santos pour Des yeux bleus et Je voyage parce qu’il le faut, je reviens parce que je t’aime.

Le public, de son côté, a voté pour Elvis et Madona, de Marcelo Laffitte a qui a été décerné le Prix du Public. Merci à tous pour votre participation !

Le festival continue, et nous avons entamé mercredi 12 mai la semaine des documentaires, avec une sélection des meilleurs films de l’année 2009. Nous vous attendons nombreux pour venir découvrir la production brésilienne.


Télécharger les grilles horaires





CHICO NO CINEMA

Chico BuarqueNous rendons hommage, cette année, à Chico Buarque, l’un des plus grands artistes brésiliens. Avec plus de 50 chansons composées pour le cinéma, innombrables participations à des films et deux livres adaptés au cinéma (Benjamim et Budapeste), Chico Buarque est incontournable.

Rendu célèbre en France par une pub, avec la chanson Essa moça tá diferente, il serait impossible de parler du Brésil sans l’évoquer. Le Festival vous ramène donc une autre facette de la culture brésilienne, celle de l’artiste bohème, amoureux de tant de femmes, engagé, aux paroles enflammées et tant de fois censurées.


Tomas Rangel

FILM D’OUVERTURE
La force du documentaire brésilien est telle que pour la 12e édition nous avons décidé d’ouvrir les festivités avec Dzi Croquettes, de Tatiana Issa et Raphael Alvarez.

DZI CROQUETTES Prix du meilleur documentaire au Festival international de Rio et au Festival de São Paulo

Le film raconte l'histoire d’une troupe de théâtre brésilienne qui a radicalement révolutionné le monde du spectacle au Brésil en proposant un style de cabaret androgyne alternatif. Nous suivrons leurs traces, depuis leurs débuts jusqu’à leur succès foudroyant en Europe et au Brésil au milieu des années 70, en passant par l’interdiction et la censure imposée par la junte brésilienne.

Durant leur exil ils se sont beaucoup produits à Paris, dans des théâtre d’avant-garde comme le "Le Palace" et le "Bobino". Ils étaient adulés par des visionnaires de l’époque comme Mick Jagger, Jeanne Moreau, Maurice Béjart, Joséphine Baker ou encore Liza Minnelli.


EXPOSITION: OFERENDAS NO RIO par Sid Bond
du 5 mai au 1er juin 2010 au Nouveau Latina.

Mélange de fleurs et d’aliments, les Oferendas sont les offrandes laissées aux quatre coins de la ville, pour remercier ou prier les divinités de l’ Umbanda et du Candomblé, syncrétismes brésiliens, subtil mélange de catholicisme, de rites indigènes et de croyances africaines. Les offrandes font partie intégrante du quotidien et du paysage brésilien. Elles sont symbole de spiritualité et d’espoir, un détail poétique au milieu de la foule. Sid Bond nous présentera son regard de photographe sur cette pratique captivante de la culture brésilienne.

A bientôt!

Jangada association - visitez notre site


Festival du Film Brasilien de Montreal 2009 - visitez notre site


Festival du Film Brasilien de Toronto 2009 - visitez notre site


12e Festival du Cinéma Brésilien de Paris - Du 5 au 18 mai Noveau Latina


Facebook 12e Festival du Cinéma Brésilien de Paris


Newsletter jangada